vendredi 19 avril 2019

Pourquoi je lis du M/M ?


Si vous me suivez régulièrement, vous aurez remarqué un nouveau genre de lectures qui est apparu sur le blog depuis fin 2018 et y prend une place de plus en plus importante, il s'agit des romances MM, qu'on peut aussi appeler homoromance ou romance gay, bref des histoires d'amour impliquant 2 hommes.
Je suis tombée dedans il y a quelques mois et ça m'a fait l'effet d'un tsunami émotionnel et à chamboulé mes habitudes de lectrices.
Et comme je suis le genre de filles qui se prend la tête avec des questions existentielles, je me suis interrogée sur le pourquoi de cet attrait ?

Ce type de lectures même s'il reste assez peu répandu attire néanmoins suffisamment de lecteurs pour que des éditeurs s'y consacrent et que de nombreux titres soient publiés, finalement le marché est assez dynamique. J'ai l'impression que la production américaine est même assez conséquente, mais la France s'y est bien mise également.
Ce qui peut paraitre surprenant au premier abord c'est que la majeure partie des lecteurs et des auteurs sont des lectrices et des autrices.
J'avais lu l'interview d'un auteur de romance mm, lui même gay (désolée je ne sais plus de quel auteur il était question et je n'ai pas retrouvé l'interview) qui s'étonnait que 75% de son lectorat soit des femmes.
Donc il y a un public de femmes hétéros pour les romances mm, ça c'est un fait.

Pour ma part, avant de découvrir ce genre je ne lisais pratiquement jamais de romance, je n'aimais pas, et ca ne m'attirait pas. Quant à la littérature érotique, ce n'était pas vraiment mon truc.
Mais ça c'était avant le MM ! Mais pourquoi ?
Dans ce genre de roman, je trouve qu'il y a généralement une intensité dans la relation et les émotions qu'on ne trouve pas ailleurs. Bien sur il y a du fantasme et ce fantasme est d'autant plus permis qu'en tant que femme on ne va pas s'identifier mais être seulement spectatrices. J'imagine que de ce fait on est moins sensible aux clichés qui peuvent vite énerver : pas de filles nunuches, pénibles, qui va nous exaspérer, dans laquelle on ne va pas se reconnaitre. Pour moi c'est libérateur. Franchement, qui en lisant une romance mf n'a jamais levé les yeux aux ciel d'exaspération en ayant envie de baffer l'héroïne ?
Les scènes de sexe quand il y en a sont souvent méga torrides, je n'ai jamais ressenti la même chose en lisant des scènes mf que je trouvais la plupart du temps ridicules, peu réalistes, voire même parfois génantes.

Je trouve également que ce genre de lecture permet de s'ouvrir l'esprit à toutes les formes d'amour et de lutter contre les préjugés et la stupidité de l'homophobie.
J'avoue que tout cela me fait également réfléchir à la notion du genre, me donne envie de me renseigner, d'en savoir plus sur la communauté LGBT sous ses différentes formes. J'ai appris ce qu'était l'asexualité, l'intersexualité (à ce propos allez lire ce témoignage poignant). Je me suis interrogée sur la différence entre la bisexualité et la pansexualité...
J'en suis venue à prendre vraiment conscience de l'homophobie ordinaire, celle insidieuse du quotidien dont la plupart des gens n'ont même pas conscicence, et qui me fait de plus en plus grincer des dents. Mais c'est pareil pour le sexisme et le racisme, toutes ces causes n'en sont qu'une seule en fait.

Pour en revenir au sujet des livres, je me suis vraiment prise de passion pour ce genre à tel point que j'ai du mal à lire autre chose en ce moment. Mais ce n'est pas vraiment un problème parce que le choix est vaste et le mm ne se limite pas à la romance, il se décline dans tous les genres existants comme la fantasy, ou les romans policier, vous trouverez des romances légères et d'autres plus sombres, des héros luminueux, d'autres torturés, des loups garous, des vampires... Il y en a vraiment pour tous les goûts et je me sens encore novice dans ce domaine, je suis loin d'en avoir fait le tour et ma PAL et ma wish list sont remplis pour les 10 années à venir ;)

Si cela vous intéresse et que vous souhaitez vous lancer dans ce genre de lecture et bien n'hésitez pas, moi j'y suis venue avec les romans de Lily Haime, que je vous recommande.
Si vous cherchez des idées de lecture, allez voir du côté de la maison d'édition MxM Bookmark par exemple.
Et si vous avez des réticences, je vous invite à visionner la saison 3 de Skam France (j'en ai parlé récemment).

Je vous renvoie également vers quelques unes de mes chroniques, dont la plupart sont des coups de coeur :
Clair obscur de Lily Haime (mon premier mm et une grosse claque)
Malibu de Lily Haime
With Love, tomes 1 et 2 de Marie H. J.
Love, Simon de Becky Albertalli
Hors jeu de Amheliie et Maryrhage
Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz
Fierté, tome 1 : En mâle de toi et tome 2 : Coming out de Sarina Bowen et Elle Kennedy
Au-delà des apparences de Anna Martin
Inside lines de Amheliie et Maryrhage
Pourquoi pas nous ? de Becky Albertalli et Adam Silvera

Et plein d'autres à venir ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire